Bourane-Energia

Nouvelles sur le site et le projet Bourane-Energia

Menu principal:


Musées


Voyages

Recherche


Abonnements

Suivez moi par RSSSuivez moi par RSS
Suivez moi sur TwitterSuivez moi sur Twitter
FacebookFacebook

Catégories

Commentaires récents

50 ans de vols habités

gagarin

Il y a 50 ans jours pour jours à 9h07 la fusée Vostok emportait à son bord le premier voyageur de l’espace, Youri Alexeïevitch Gagarine. Son vol ne fut que de courte durée (une orbite de 108 minutes), en effet personne à l’époque ne savait comment le corps humain allait se comporter en apesanteur, est-ce que l’on peut respirer, est-ce que l’on peut boire… C’est pour cela que le vol devait être le plus court possible. La mission de Gagarine fut donc d’être le premier à aller vers l’inconnu, et de voir tout simplement si l’Homme pouvait vivre en apesanteur, ainsi, les premiers mots qu’il dit furent: « je me sens bien ! ».

Au terme de son orbite la capsule Vostok entama automatiquement sa rentrée dans l’atmosphère, puis le système d’éjection du siège se déclencha à 7000m d’altitude et Gagarine fut catapulter en dehors de son vaisseau pour atterrir au bout de son parachute. Les habitants du village de Saratov qui se trouvait non loin furent d’abord effrayés de voir cet homme en combinaison (ils croyaient qu’il était un pilote Américain abattu par la défense aérienne) puis ils vinrent en nombre pour accueillir cet homme venu de nul part. Pendant des années les autorités Soviétiques gardèrent secret le fait que Gagarine, ainsi que tous les cosmonautes du programme Vostok, s’était éjecté du vaisseau car il ne possédait pas de système d’atterrissage en douceur, or pour qu’un record en aéronautique soit homologué le pilote doit atterrir dans son appareil. Mais les faits sont là Gagarine avait été le premier à orbiter autour de la Terre.

vostok 1 landing

Ces 108 minutes de vol on fait de Gagarine un héros national et un héros de l’humanité. Les vols dans l’espace étant trop dangereux à l’époque les autorités l’interdirent de revoler, il fut même interdit de piloter un avion, il était trop précieux. Pendant les années qui suivirent son vol il visita plus de 25 pays et participa à de nombreuses représentations, mais il ne désirait qu’une seule chose, revoler. Après d’âpres discussions il obtint l’autorisation de piloter en MIG-15, mais ce fut le dernier appareil qu’il pilota. Il mourut le 27 mars 1968 avec son instructeur Vladimir Seriogine dans des conditions encore inexpliquées après que son appareil soit devenu incontrôlable.

Pravda Gagarin Korolev

Depuis cinquante ans les vaisseaux et les fusées se sont perfectionnés, il est maintenant possible de faire des missions de longues durée de 6 mois et plus à bord de la station spatiale international, où la photo de Gagarine trône dans le module de commande qui est Russe, mais l’ironie de l’Histoire veut que ce soit à bord d’une fusée similaire à la Vostok de Gagarine, la Soyouz, que les cosmonautes partent maintenant pour l’espace.

Поехали !!

ISS

Voici un reportage diffusé par TV Roscomos au sujet du vol de Gagarine:

Image de prévisualisation YouTube

Articles qui pourraient vous intéresser:

Laissez un commentaire