Bourane-Energia

Nouvelles sur le site et le projet Bourane-Energia

Menu principal:


Musées


Voyages

Recherche


Abonnements

Suivez moi par RSSSuivez moi par RSS
Suivez moi sur TwitterSuivez moi sur Twitter
FacebookFacebook

Catégories

Archives

Commentaires récents

Archives de l'année 2011

Photos d’Energia M

Voici quelques photos prisent en Octobre 2010 de la maquette de test Energia M, dans le bâtiment de test de vibration vertical à Baïkonour.

Batiment de test de vibration Energia M Energia M

Energia M Energia M Energia M

Energia M

La suite des photos dans la galerie.



Joyeux anniversaire Buran-Energia.com !

Buran-Energia

Aujourd’hui buran-energia.com a 5 ans. Cela fait 5 ans que j’ai commencé ce projet de vouloir faire un site en français/anglais sur la navette spatiale Bourane, au fur et à mesure de mes recherches j’ai découvert d’autres projets spatiaux de l’époque de l’URSS (comme Spiral ou BOR, …) qui m’ont aussi donnés envie d’en parler, ce qui fait que maintenant le site est surtout consacré aux différents projets de navette spatiales Soviétiques et Russe et plus seulement Bourane.

Il me reste encore beaucoup de sujet à traiter et surtout des informations à compléter au sujet de Bourane (différentes installations au sol, système d’atterrissage, …).

Donc restez à l’écoute.

Institut Chaplygin

L’institut scientifique Sibérienne d’aviation nommée S.A. Chaplygin est situé à Novosibirsk et est le plus grand centre de recherche d’aviation de la Russie de l’Est.

Cet institut est équipé d’appareil pour le chauffage et le refroidissement de matériaux c’est pourquoi il semblerait qu’ils aient travaillés sur la résistance thermique de l’empennage vertical de la navette Bourane.

Voici deux photos de l’empennage vertical qui se trouve un coin du hangar.

Empennage vertical de Bourane Empennage vertical de Bourane

Source: Gelio.

Photos de Ptichka dans le MZK

Navette OK-1.02

Il y a quelques semaines des personnes ce sont introduites dans le bâtiment d’assemblage de Bourane à Baïkonour, le MZK. Ils y ont découvert deux navettes, la navette de test OK-MT et la deuxième navette de première génération OK-1.02 dit Ptichka (petit oiseau).

Cette navette était finie à 95% au moment de l’arrêt du programme et comportait certaines modifications par rapport au modèle qui avait volé.

Sur ces photos on peut voir qu’au fil du temps des appareils disparaissent dans la cabine. Il est donc difficile de se rendre compte de l’état d’achèvement à l’époque. On peut aussi remarquer les détails du sas d’arrimage avec la station MIR (système APAS).

Photos de l’intérieur et de l’extérieur de la navette.

OK-MT dans son sarcophage

OK-MT

Voici des photos prisent de la navette OK-MT début août dans le bâtiment d’assemblage MZK Bourane à Baïkonour.

Ce bâtiment est à l’abandon depuis la fin du programme (début des années 90) et cela se remarque parfaitement à la couche de poussière et de débris présent sur l’orbiteur.

Fin de la restauration ?

Renovation OK 2.01

La navette OK-2.01 avait été transporté il y a de ça quelques semaines depuis sa zone de stockage (berges de Tushino) à l’aéroport de Zhukovsky en vue d’être restaurée.

Voilà la première photo de la restauration qui a été prise par Ivan Kirilov, où l’on peut voir le travail effectué.

Clairement la « restauration » devait être faite pour que la navette soit présentée au MAKS 2011, car le bouclier thermique n’a pas été rénové, seule une couche de peinture a été appliquée sur les tuiles existantes. Le bord d’attaque des ailes et le bouclier nasale en forme de calotte sont manquant, il n’y a pas de vu de l’arrière mais sachant que les moteurs n’étaient pas présent sur le modèle pendant la période de stockage il est peut probable que la société en charge de la restauration en ait mis.

MAJ 17/08/2011:

Voici 2 nouvelles photos du MAKS 2011, coté face pour les visiteurs, coté pile … sans commentaires.

Buran OK-2.01 MAKS 2011 Buran OK-2.01 MAKS 2011

Déplacement de OK-2.01 pour le MAKS 2013

La navette OK-2.01 à été déplacé hier (mercredi 22) en vue du salon du MAKS 2013.

C’est dans la région de Tushino, Est de Moscou, que se trouvait depuis de nombreuses années la navette OK-2.01, cette navette Bourane de deuxième génération n’était pas fini quand le programme à été stoppé au début des années 90. Depuis l’institut Molnyia la stockait sur un quai du canal, non loin de l’usine d’assemblage.

Le mercredi 22 Juin dans la journée la navette à été déplacée sur une barge dans le but de l’exposer au salon international MAKS 2013 qui aura lieu dans la ville de Zhukovsky (région de Moscou).

Buran OK-2.01 Buran OK-2.01 Buran OK-2.01

Source: tushino.livejournal.com.

MAJ:

La navette est arrivée à Zhukovski le lundi 27 juin.

Image de prévisualisation YouTube

Le Bourget 2011

Bourget

Du 20 au 26 Juin 2011 a lieu à l’aéroport du Bourget le salon international du Bourget.

Je m’y suis rendu mardi durant une journée et me suis principalement intéressé aux stands spatiaux.

Malheureusement cette édition ne brillera pas sur le plan spatiale. En effet, la NASA n’a pas de stand, la JAXA (agence spatiale Japonaise) présente seulement son projet d’avion supersonique, l’ESA nous montre quelques photos de l’Europe prisent par SPOT, et le stand Russe de Roscosmos nous ressort toujours les mêmes maquettes de satellites.

L’ESA nous présente quelques informations au sujet de la capsule iXV (Intermediate eXperimental Vehicle) qui semble être le banc d’essai d’un nouveau genre de véhicule, qui pourrait être aussi bien habité que cargo.

Roscosmos ACTS ACTS

Sur le stand Russe seule une maquette de la nouvelle capsule ACTS (développée par RKK Energia) remplaçante potentielle du Soyouz nous propose un peu de nouveauté. Mais ce projet est dans sa phase de conception et simulation sur ordinateur, impossible d’en savoir plus, quel positionnement par rapport au vaisseau Soyouz, quel lanceur sera utilisé, un Soyouz, un Zénith ?

Pour ce qui est des démonstrations en vol les déboires d’Airbus gâchent un peu la fête pour l’aviation Européenne. L’A380 privé de l’extrémité de son aile droite (le Saumon) ne peut pas voler et les problèmes moteurs de l’A400M le force à faire des passages « standard ». Enfin, l’absence, maintenant habituelle, des chasseurs Russes biaise en partie ces démonstrations.

Mais quelques appareils au sol valent la peine de faire le détour, comme visiter le C-5 Galaxy, l’A300 Zéro-G, ou encore l’avion solaire « Solar Impulse ».

C-5 Galaxy A-400M

L’absence de réelle nouveautés dans le domaine spatiale ces derniers temps se reflète dans cette édition, mais la présence de cosmonautes/astronautes Européens aux stands ESA/CNES permet, aux passionnés de la conquête spatiale, de se consoler.

MAJ:

Finalement l’A380 a put être réparé en urgence durant la semaine, voici quelques photos de la démonstration en vol:

A380 A380 A380

La patrouille de France:

Patrouille de France Patrouille de France Patrouille de France

Conférence avec l’Astronaute Belge Franck De Winne:

Franck De Winne